Adoption d’un enfant non-voyant/malvoyant : comment se préparer ?

 

Témoignage de la maman de Lia, 8 ans, microphtalmie congénitale.

 

Lia est arrivée dans notre famille il y a presque deux ans. Avant son adoption, elle avait vécu presque toute sa vie au foyer Bethel. Lia s’adapte de façon incroyable, et ce depuis le début ! Notre famille et nos amis sont en admiration devant elle. Elle apprend l’anglais à une vitesse accélérée et a beaucoup d’aisance dans son apprentissage du braille anglais. Elle a commencé les leçons de violon et adore la natation. Elle s’est fait aussi de très bons amis.

Nous avons rassemblé des ressources sur notre expérience afin d’aider les parents qui envisageraient l’adoption d’un enfant grand et déficient visuel.

Premièrement, l’idée d’adopter un enfant aveugle fait souvent beaucoup plus peur que de raison. Avec les outils adaptés et si on leur en donne l’opportunité, les enfants déficients visuels peuvent devenir des membres de la société équilibrés, indépendants et productifs. Ces enfants ont les mêmes espoirs et les mêmes rêves que les autres. Comme tous les enfants, ils ont besoin que leurs parents leur enseignent des choses, les guident, les conseillent. Dans un tel cadre, ils pourront avoir un métier, acheter une maison, se marier, avoir des enfants. Donnez-leur l’amour, l’encouragement et le soutien dont ils ont besoin et ils surpasseront vos attentes.

Si vous ne connaissez rien à la déficience visuelle, passez du temps à vous renseigner. Vous trouverez des livres et des sites internet. Nous vous recommandons particulièrement les ressources de Hadley School for the Blind*, avec beaucoup d’informations de qualité et une liste complète de cours par correspondance pour les élèves et les membres de la famille. Cette école offre des cours gratuits aux élèves aveugles et malvoyants ainsi qu’à leurs proches. Vous trouverez des vidéos d’introduction au braille sur YouTube, qui sont pratiques à regarder lorsque vous avez un peu de temps libre.

Une autre façon d’en savoir plus sur la vie d’une personne déficiente visuelle est d’échanger avec  une personne non-voyante.  Les associations locales pour les non-voyants ont toujours besoin de bénévoles, donc si vous en avez l’occasion c’est une formidable opportunité. Prenez simplement le temps de parler à une personne aveugle : ce que vous apprendrez sera très précieux.

Si vous adoptez un enfant déficient visuel, des solutions éducatives vous seront proposées par votre école de secteur. Si vous choisissez d’inscrire votre enfant à l’école publique, demandez s’ils sont en lien avec un spécialiste de la vision ou un professeur de mobilité. Si ce n’est pas le cas, recherchez les services à disposition dans le cadre scolaire pour les élèves non/malvoyants.*
Le spécialiste de la vision de notre académie nous a fourni énormément informations utiles et cette même personne est un instructeur de locomotion formidable pour Lia.

Notre fille est inscrite à l’école primaire publique locale. Elle avait été scolarisée en Chine pendant quelques années donc elle avait déjà l’habitude d’un rythme scolaire. Elle prend le bus tous les matins à 8 heures et rentre à 16h. Elle a commencé l’école quelques mois après son adoption. A la fin du premier jour d’école, nous avons tout de suite su que tout s’était bien passé : elle est sortie du bus en bondissant et criant « WHOOHOO ! ». Une équipe travaille avec elle pour s’assurer qu’elle dispose des outils nécessaires pour réussir ses études. Son professeur, son aide (AVS) et son professeur de locomotion sont très impliqués pour sa réussite et sont devenus plus que de simples « professeurs » : ce sont désormais des amis.

L’équipe éducative et les autres élèves adorent Lia et tout le monde dans l’école la connaît. Melle Ruth travaille avec elle sur son iPad : Lia aime beaucoup ça et l’ iPad lui a donné accès à énormément d’informations. Elle travaillera également avec Lia pendant l’été pour lui apprendre à se servir des nouveaux équipements qui lui seront indispensables dans les années à venir. Lia  apprend à se servir d’un bloc notes braille (Braille sense U2) pour son travail scolaire et s’en sort très bien (vous pouvez en savoir plus sur cet appareil sur YouTube).

Lia a participé à plusieurs camps de vacances avec des enfants voyants et non-voyants, et elle s’y est beaucoup amusée  ! L’été dernier, elle a participé à une colonie appelée « Spruce Lake Wilderness Camp », qui n’a pas de lien particulier avec la déficience visuelle mais qui a accepté d’accueillir Lia, lui donnant accès à des expériences uniques. Nous l’avons accompagnée au préalable à trois reprises sur le site de la colonie afin qu’elle s’habitue aux lieux. Cet été, Lia participera au camp de vacances pour les enfants déficients visuels de Helen L. Diller Vacation Home avec sa sœur Sianna, lors de la semaine réservée aux frères et sœurs. Elles se réjouissent toutes les deux d’y aller !

Avant l’arrivée de Lia, nous avons recherché les ressources médicales dont nous aurions besoin. Nous avons trouvé un bon pédiatre-ophtalmologue, un spécialiste de la rétine et un spécialiste de la basse vision. Si vous adoptez un enfant déficient visuel, il est très probable que vous et votre enfant devrez rencontrer ces professionnels régulièrement, il est donc important de faire le bon choix et de vous sentir à l’aise avec eux.

Soyez créatifs: si vous n’avez pas l’habitude d’être avec des personnes malvoyantes, de travailler ou de jouer avec elles, il faut innover. Rendez les choses tactiles. Nous les avons simplement adaptés pour aider Lia à y jouer de façon autonome et elle adore ça. Laissez votre enfant être le plus indépendant possible. Laissez lui la liberté de courir, sauter et faire tout ce que les enfants voyants font. S’ils tombent, encouragez-les à se relever et réessayer ! Lia prend même des cours d’arts martiaux !
Cette petite fille formidable est une bénédiction pour nous !

*Des ressources équivalentes existent en France et en français. Écrivez-nous pour plus de renseignements (page FB Fondation Bethel).

 

 

 

 

 

 

Adoption d’un enfant non-voyant/malvoyant : comment se préparer ?

  Témoignage de la maman de Lia, 8 ans, microphtalmie congénitale.   Lia est arrivée dans notre famille il y a presque deux ans. Avant son adoption, elle avait vécu presque toute sa vie au foyer Bethel. Lia s’adapte de façon incroyable, et ce depuis le début ! Notre famille et nos amis sont en [...]

Quand le cœur et la raison s’affrontent

Petite fille de deux ans Leucome cornéen aux deux yeux Nous avions quatre enfants, dont deux avec des handicaps visuels comprenant le strabisme et l’amblyopie. Nous n’avions jamais adopté un enfant à besoins spécifiques, mais les troubles de la vision mineurs, ceux qui peuvent être rectifiés avec des lunettes ou de la chirurgie, ne nous [...]

Adoption de notre fille déficiente visuelle: témoignage

Face à l'inattendu   Nous sommes Karen and Högni et vivons en Islande. Nous nous sommes rencontrés très tôt et vivons ensemble depuis plus de vingt-trois ans. Nous avions tous les deux envie de fonder une famille mais avons choisi de terminer nos études supérieures d'abord. Lorsque nous avons compris que nous ne pourrions pas [...]

Child of the week: Xin Bin (Micah)

Xin Bin (Micah) arrived at Bethel exactly a year ago. This 3 year old loves being cuddled and tickled. He has the cutest smile which shows his tiny teeth so everyone always tickles him to see that beautiful smile. When he arrived at Bethel he could not stand or walk but now he is doing [...]

Love is Blind Print: Bethany Eden Watercolor

We love when friends of Bethel China launch creative fundraising projects! Bethany lived in Beijing for several years and got to know our kids well. She recently moved away to start Bethany Eden Art, painting watercolor paintings and selling prints. She recently launched a new product, "Love Is Blind", to raise money for the kids [...]

Child of the week: Bo Ai Robbie

This week’s child of the week is Bo Ai (Robbie). It’s been almost two months since he had his hand surgery. We are so happy he’s back at Bethel and has been able to start school with the rest of his peers. He has the most beautiful smile and he doesn’t hesitate to use it. [...]

When We Work Together

Tonight, in a hospital in Dallas, Texas, a little boy sleeps. Xiao Dong Danny has had a long day, after his first cranio-facial surgery. The story of how Danny came to be in Texas to have surgery tomorrow is an amazing one. It's full of interactions with organisations and individuals who all play a different [...]

Cheng Du Training

A few weeks ago, Bethel China’s education team traveled to Chengdu in Sichuan province to run a workshop with 54 parents and grandparents of children with visual impairments! Our workshops give practical tools to help their child develop to live life to the fullest. Each time we run a workshop, we see families leave their [...]

Child of the week: Chen Rui (Petra)

Chen Rui (Petra)'s birthday is in January (2010) and she came to Bethel in July 2013. When she first arrived, she was scared and cried a lot. She didn't know how to or want to play with anyone. Even after the first week she began to get more familiar with her surroundings and she gave [...]

Child of the week: Lily!

Lily's Chinese name is Lili, which means beautiful! She is a sweet girl. She loves cuddles and especially loves it when she has her tummy tickled. She can't help but dissolve into fits of laughter!  Lily can feed herself with a spoon, drink water from her own cup and eat with her hands if there [...]